Une méthode inspirée de l’art-thérapie

Non, je ne vais pas vous proposer des coloriages même s’il existe de très jolis livres pour cette activité qui est reconnue pour déstresser…

L’art-thérapie, c’est beaucoup plus que cela !

Moi, c’est suite à un ras-le-bol professionnel que je l’ai découverte. Je me sentais engloutie dans une mission titanesque et j’étais à deux pas du burn out.

Mais comme il y a du positif dans tout, c’est aussi à cette époque que j’ai eu la chance de participer à des ateliers créatifs chez une amie qui proposait des exercices issus de l’art-thérapie.

Petit à petit, au fil des séances, j’ai pu me reconnecter à mon moi profond, mes attentes, mes rêves enfouis, ma créativité… J’ai refait surface, retrouvé ma motivation, mon énergie et surtout ma joie de vivre. C’était magique !

Passionnée depuis toujours par la créativité et la psychologie, je me suis mise à la recherche d’une formation de qualité pour apprendre moi aussi les techniques de ce processus qui permet de se découvrir et fait tant de bien à la personne.

J’ai appris énormément, et je peux vous certifier pour l’avoir expérimenté et très souvent observé, que par la création d’«œuvres», (collages, peintures, gribouillages, modelages, écriture,… ) la personne exprime son potentiel créatif même profondément enfoui et se transforme visiblement.

En fait, c’est l’inconscient qui, libéré d’obligation de résultat, s’exprime librement et met en lumière ce que nous avons enfoui en nous au fil des ans et des expériences de vie et nous empêche de vivre pleinement.

Cela est possible en atelier car nous travaillons dans un climat de bienveillance absolue et sans aucun jugement.

Rassurez-vous, pour pratiquer l’art-thérapie, nul besoin de savoir peindre ou dessiner ou encore de se sentir créatif !

L’art-thérapie convient à tous et est particulièrement indiquée dans les périodes de la vie où on se sent fragilisé par le stress, le poids de la routine, un deuil, la maladie, ou tout ce qui peut faire obstacle à une vie pleinement épanouissante.

5 étapes indispensables

Une méthode enrichie d’outils multiples

En matière de développement personnel, il n’existe pas de «méthode miracle» qui résoud à 100% toutes les problématiques. Il n’existe pas en ce domaine, de vérité absolue.

C’est pourquoi, j’aime compléter ma boîte à outils avec des exercices tirés de la communication non violente, de la pratique des accords toltèques, de la psychologie positive, de l’intelligence émotionnelle… et à l’occasion je peux aussi vous aider grâce à une technique de libération énergétique des émotions (EFT = Emotional Freedom Techniques).

Je ne prends pas la place de praticiens expérimentés, mais les initiations que je vous propose peuvent vous inciter ou donner l’envie d’approfondir dans l’une ou l’autre de ces directions.

Le fait d’être curieuse de tout ce qui améliore le processus de transformation me permet de m’adapter, tel un caméléon sur une toile écossaise, aux attentes du groupe ou de la personne.

C’est aussi pour cela que j’ai mis au point différentes formules de participation pour vous donner accès à la méthode Créappy et que vous choisissiez celle qui correspondra le mieux à la fois à vos disponibilités et vos besoins en matière de développement personnel.

Questions & réflexions…

Je ne sais pas dessiner…

Ce n’est franchement pas un problème ! Si nous appelons toutes les productions «œuvres», que ce soit un collage, un texte, une peinture, un modelage… il n’y a aucune obligation de résultat.
Le but de la méthode n’est pas de réaliser des chefs-d’œuvre à exposer, à admirer mais de s’exprimer librement, sans aucune contrainte, sans jugement de beau, de bien ou pas…
Le but de la démarche est ailleurs, dans le processus même, dans l’acte réalisé.

Mais moi, je ne suis pas créatif(ve)

Il n’est pas nécessaire de se sentir créatif(ve). Nous avons tous en nous des compétences à créer qui sommeillent parfois depuis très longtemps. Il suffit de les réveiller, de les stimuler en douceur pour qu’elles émergent et s’épanouissent. Faites-vous confiance…

Comment se déroule une séance?

La séance se déroule en plusieurs étapes.
Après un rapide tour de cercle «brise-glace», c’est la «mise en création», sous forme d’une courte méditation ou visualisation.
On passe ensuite à la création qui peut se faire en une ou plusieurs étapes. Le matériel est à disposition et vous choisissez la ou les techniques qui vous inspirent le plus à ce moment-là ou celle qui vous est proposée.
L’écriture intervient souvent dans le processus durant la séance pour déclencher ou appuyer le processus.
La séance se conclut par un échange autour de l’œuvre. L’échange est formalisé mais chacun partage ce qu’il veut bien partager…

Est-ce que le travail en groupe est aussi efficace?

La dynamique d’un groupe est une force.
Quand on crée au milieu d’autres personnes, l’énergie est plus vibrante et on s’en trouve renforcé.
Et puis, ça fait tellement de bien de sentir que l’on n’est pas seul face aux difficultés de la vie! Les échanges sont riches de l’expérience et du point de vue de chacun.

Votre méthode est-elle différente d’une psychothérapie?

Absolument ! Je ne suis pas psychologue !
Mon travail peut se comparer à l’effet d’un révélateur. Les exercies, les expériences que je vous propose, mettent en lumière ce que vous avez enfoui en vous au cours de votre existence, de votre expérience de vie.
Tout est en vous et vous avez le potentiel de dénouer vous-même vos bloquages, de renoncer en y travaillant, à des croyances limitantes une fois que vous les avez identifiées…
Si c’est trop lourd, vous pouvez choisir de poursuivre le travail avec un ou une psychologue ou thérapeute qui aura les compétences pour vous accompagner pour un travail individuel plus en profondeur. Je connais des professionnels formidables que je peux vous conseiller.
La méthode Créappy est d’ailleurs aussi proposée à des personnes en thérapie par des psychologues avec qui je collabore pour débloquer une situation ou faciliter l’expression quand le langage ne donne plus les résultats attendus.

Ça a l’air super mais je n’ai pas le temps…

Je répondrais bien…c’est vous qui voyez…
Mais je vous propose de penser à ceci : dans l’avion, l’hôtesse, quand elle donne les consignes de sécurité dit bien qu’il faut d’abord prendre son oxygène avant de le donner à son enfant. Dans la vie, il en va de même…comment voulez-vous venir en aide aux autres, être efficace dans votre boulot si vous éttouffez?
Prendre du temps pour soi, pour son développement personnel, c’est se donner les moyens d’être là pour les autres !
Je propose 2 plages horaires différentes et des modules en lignes qui commenceront dès septembre. Vous voyez, vous avez le choix !

Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à

me contacter !